Partager avec votre communauté

Phanes Energy obtient une nouvelle concession en Afrique. La filiale du groupe Phanes basée à Dubaï (Émirats arabes unis) obtient l’accord du gouvernement malien de transition pour la mise en œuvre d’un projet solaire photovoltaïque dans le cercle de Bla, région de Ségou. Les autorités maliennes l’ont fait savoir à l’issue du Conseil des ministres du 25 novembre 2020.

Avec une capacité attendue de 93 MWc, la centrale solaire sera construite dans la localité de Touna. Le projet qui nécessitera un investissement de 69,8 milliards de francs CFA (106,4 millions d’euros) « hors taxes et hors droits de douane », a déjà fait l’objet de la signature d’un contrat d’achat d’électricité (CAE) entre Phanes Energy Mali-SA et la compagnie publique Énergie du Mali (EDM-SA). La construction de la centrale prendre 18 mois. Après sa mise sous tension, l’installation devrait fournir l’électricité au réseau électrique national du Mali pendant 25 ans.

Selon le gouvernement malien, ce projet permettra d’augmenter l’offre énergétique du pays à travers une source d’énergie propre et à moindre coût, renforçant ainsi la part des énergies renouvelables dans le mix électrique du Mali. La centrale solaire de Touna devrait également optimiser le coût de production et améliorer la qualité du service public d’électricité. Le Mali s’est résolument tourné vers le solaire pour augmenter la puissance de son réseau électrique national.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •