Partager avec votre communauté

Selon Mamadou Sidibé, un cadre du ministère cité par Reuterscette hausse serait en partie due au lancement de la production d’une mine importante appartenant à la société australienne Resolute Mining. Pourtant, selon les informations d’Ecofin, la compagnie a rencontré des problèmes en 2019 sur sa mine Syama ratant ses objectifs de production annuelle.

Avec les nouvelles prévisions de Resolute Mining qui s’attend à produire 260 000 onces d’or à Syama en 2020 (confirmant la mine comme son actif phare), il ne fait pas de doute que la production industrielle malienne continuera sur sa tendance haussière.

Le Mali est l’un des plus grands producteurs d’or d’Afrique derrière le Ghana, l’Afrique du Sud ou encore le Soudan. Avec une production artisanale estimée à 6 tonnes, ses volumes totaux dépasseraient les 71 tonnes l’an.

Source: L’Aube

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •