Partager avec votre communauté

Le Canadien IAMGOLDa retardé le processus de vente de sa mine d’or Sadiola au Mali, une coentreprise avec le sud-africain AngloGold Ashanti.

Le mineur basé à Toronto et son partenaire ont conclu en décembre un accord de 105 millions de dollars pour vendre leur participation combinée de 82% (41% chacun) dans le projet aurifère à l’Australian Allied Gold Corp.

La transaction devait se conclure en avril, mais la pandémie de coronavirus a affecté le calendrier.

Sadiola, l’un des trois actifs qu’AngloGold Ashanti  pour cette année  et l’actif fondateur IAMGOLD, est également détenu par le gouvernement malien, qui détient une participation de 18%.

«Nous notons que la seule question en suspens est la signature des autorités gouvernementales dominantes», a déclaré à Reuters la porte-paroleIAMGOLD, Indi Gopinathan . Elle n’a pas fourni d’estimation à la clôture.

La mine à ciel ouvert est située près de la frontière du Mali avec le Sénégal, à environ 70 km au sud de la ville de Kayes et à environ 510 km au nord-ouest de la capitale malienne de Bamako.

Cependant, selon une récente étude de préfaisabilité, Sadiola pourrait produire entre 400 000 et 500 000 onces d’or par an avec l’ajout du projet de sulfure Sadiola Deep.

 

Source : Mining.com

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •