Partager avec votre communauté

Après Atlantic Cocoa, l’Ivoirien Kone Dossongui va construire une cimenterie d’un million de tonnes au Cameroun, rapporte africaintelligence. Dix ans plus tôt, ce redoutable homme d’affaires et fin négociateur avait fait irruption dans le secteur bancaire au pays de Paul Biya, en créant la Banque Atlantique Cameroun, née du rachat d’Amity Bank.

Le fondateur de la Société ciment de Côte d’Ivoire (SCCI), inaugurée le 28 janvier 2021, à la zone industrielle PK 24 Akoupé-Zeudji, au Nord d’Abidjan, vient d’acquérir un terrain de 10 hectares dans la zone industrialo-portuaire de Kribi. Le Port autonome de Kribi (PAK), entreprise publique qui gère la plateforme portuaire éponyme, dans la région du Sud du Cameroun, a mis la parcelle à la disposition de Atlantic Group du milliardaire ivoirien. Au cours des prochains mois, les travaux de construction de la cimenterie de la société Atlantic Cement, d’une capacité de production d’un million de tonnes par an, vont démarrer sur cet espace.

Le secteur de la cimenterie au Cameroun risque de connaitre un veritable boom et durcir la concurrence sur le marché local du ciment, où cinq opérateurs rivalisent déjà d’offres. Il s’agit de Cimencam (2,2 millions de tonnes), filiale locale du groupe Lafarge-Holcim-Maroc Afrique (LHMA) ; du nigérian Dangote (1,5 million de tonnes) ; du turc Eren Holding, qui contrôle le capital de Medcem Cameroun (600 000 tonnes) ; du marocain Cimaf (500 000 tonnes en cours d’extension), et de la société Mira Company (un million de tonnes évoqué au départ du projet).

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire