Partager avec votre communauté

Jeudi, les actionnaires d’Endeavour Mining (TSX: EDV) ont voté à une écrasante majorité en faveur de l’ acquisition, annoncée précédemment, de son collègue mineur d’or canadien Semafo dans le cadre d’un accord d’une valeur d’un milliard de dollars canadiens. Aux termes de l’accord, Endeavour acquerra indirectement toutes les actions ordinaires de Semafo sur la base de 0,1422 action ordinaire d’Endeavor pour chaque action Semafo en circulation.

L’entité issue de la fusion deviendrait le plus grand producteur d’or en Afrique de l’Ouest avec une production annuelle estimée à un million d’onces.

La société a déclaré qu’elle travaillerait avec le directeur pour répondre à toutes les questions ou préoccupations en suspens, mais ni Endeavour ni Semafo n’étaient au courant des raisons de l’avis.Plus tôt ce mois-ci , Endeavour a été avisé par le directeur des investissements en vertu de la Loi sur Investissement Canada (LIC) que le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique envisageait d’ordonner un examen de la sécurité nationale de la transaction en vertu de la LIC.

Le ministre aura jusqu’au 25 juin pour décider s’il faut ordonner une révision.

Si aucune telle ordonnance n’est émise et en supposant que toutes les conditions habituelles restantes à l’accord sont remplies ou levées, la clôture de la transaction devrait avoir lieu avant la fin du mois prochain, a confirmé

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •