Partager avec votre communauté

Coris Bank a pris une décision pionnière en acceptant de mettre des ressources financières importantes dans le secteur de la mine industrielle. Une initiative qui n’est pas courante dans les pays de l’UEMOA.

Le groupe bancaire burkinabè, Coris Bank International, qui s’est engagé à fournir un financement de 52,5 milliards FCFA (96 millions $) au profit du projet d’exploitation d’or développé par la société canadienne Orezone Gold a opté pour la prudence, peut-on remarquer des détails fournis sur l’opération.

Il faut dire que cette somme est supérieure à la hausse nette de l’encours du crédit à la clientèle au cours des 6 premiers mois de 2020 qui était de 50,6 milliards FCFA, selon un document de la Banque.

« Nous sommes impatients d’achever le financement de Bomboré et de voir la mine mise en production […] Cela démontre l’objectif déclaré de Coris Bank d’être une banque de premier plan pour soutenir la croissance économique de chacun de nos marchés nationaux », a fait savoir Idrissa Nassa (photo), président de Coris Bank sur le deal, selon un communiqué d’Orezone.

Dans le détail, l’argent n’est pas tout de suite mis à la disposition de l’exploitant d’or. Déjà, il y a deux niveaux de prêt. L’un d’une valeur de 35 milliards FCFA, et qui sera remboursé au bout de cinq ans, dès le premier décaissement attendu à la fin de l’année 2021. Il porte un taux d’intérêt annuel de 9% et des pénalités de 2% à 3%.

La deuxième tranche (17,5 milliards FCFA) est un prêt à court terme, remboursable sur 12 mois après le deuxième décaissement. Mais il ne pourra être décaissé que si la première tranche est totalement consommée.

Il n’est pas courant que des intermédiaires financiers africains soutiennent le développement de projets miniers, dont les performances réelles ne sont connues qu’avec l’exploitation réelle. La manière dont sera employée la ressource prise par Orezon chez Coris Bank n’a pas été précisée, si ce n’est que cela affecte les dépenses locales.

L’exploitation de la mine est annoncée pour 2022. Au total, Orezon Gold a mobilisé 182 millions $ dont une partie par placement de fonds privés avec option de conversion et l’autre par ouverture de son capital.

Idriss Linge

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •