Partager avec votre communauté

La Banque mondiale envisagerait un investissement de 135 millions de dollars dans le projet de mine de minerai de fer Nimba, dans le sud-est de la Guinée, qui appartient à Canada’s High Power Exploration (HPX), une société privée qui a fondé mon magnat des mines Robert Friedland.

La décision de la MIGA, l’agence de la banque pour les investissements étrangers, aiderait HPX à faire face aux risques politiques potentiels associés à la phase d’exploration de la mine, y compris l’achèvement des études clés précédant la construction et l’exploitation de Nimba.

La mine à ciel ouvert proposée est située dans les montagnes guinéennes de Nimba, classées comme réserve naturelle stricte en 1944 puis comme site du patrimoine mondial en 1981-82 pour abriter des espèces globalement menacées et endémiques .

Les limites de la réserve naturelle et du site du patrimoine mondial ont été modifiées en 1993 pour exclure une zone en forme de trou de serrure pour permettre l’exploitation minière dans la zone du projet proposé.

HPX, de Vancouver, a acquis le gisement de minerai de fer en septembre 2019 . D’après un rapport de 2015 de la United States Geological Survey (USGS), Nimba détient environ un milliard de tonnes de minerai de fer à haute teneur.

HPX mène actuellement des études qui, espère-t-il, permettront de produire jusqu’à 20 millions de tonnes par an.

 

 

 

 

 

Source : Mining.cOM

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •