Partager avec votre communauté

Le milliardaire Robert Friedland, soutenu par High Power Exploration (HPX), a  déclaré lundi avoir levé 200 millions de dollars pour son projet de mine de minerai de fer Nimba dans le sud-est de la Guinée, qui abrite certains des gisements les plus riches au monde, y compris le géant Simandou.

Les fonds reçus permettront à l’entreprise canadienne d’accélérer le développement du projet, qui devrait produire au départ 15 millions de tonnes de minerai de fer par an, avec des exportations à partir de 2025-2026.

HPX, de Vancouver, a  acquis le gisement de minerai de fer en septembre 2019 . Sur la base d’un rapport de 2015 de la United States Geological Survey (USGS), Nimba détient environ un milliard de tonnes de minerai de fer à haute teneur. À plein régime, la mine devrait produire 30 millions de tonnes de minerai de fer à haute teneur par an.

«Nimba sera le premier grand exportateur de minerai de fer de Guinée», a déclaré Guy de Selliers, président de la Société des Mines de Fer de Guinée, l’entité propriétaire de Nimba . «C’est le caviar de minerai de fer», a ajouté Selliers.

HPX est le propriétaire majoritaire de SMFG avec une participation de 85%. Les 15% restants sont détenus par le gouvernement guinéen.

Friedland a fait fortune grâce au projet de nickel de Voisey’s Bay au Canada dans les années 1990. Depuis, il a participé à certaines des plus grandes découvertes minérales au monde, notamment la mine de cuivre géante Oyu Tolgoi en Mongolie et  le projet Kamoa-Kakula  en République démocratique du Congo.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •