Partager avec votre communauté

Barrick Gold  a relevé son objectif d’émissions de gaz à effet de serre de 10% à 30% et s’est engagé à atteindre des émissions de carbone nettes nulles d’ici 2050 dans le cadre d’une poussée des investisseurs en faveur d’initiatives sur le changement climatique.

Les investisseurs font pression sur les mineurs d’or, qui sont parmi les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre du secteur minier, pour qu’ils prennent des mesures concrètes pour réduire leur empreinte carbone.

«Notre feuille de route actuelle comprend des mesures d’efficacité énergétique dans tout le groupe et des plans ambitieux pour plus d’énergie solaire au Mali et au Nevada, et la conversion d’une centrale électrique au Nevada du charbon au gaz naturel», a déclaré le PDG de Barrick, Mark Bristow, dans un communiqué de presse.

«Il détaille également nos réalisations à ce jour avec la nouvelle technologie de batterie installée pour augmenter nos centrales hydroélectriques en République démocratique du Congo, et la conversion de notre centrale électrique en République dominicaine du fioul lourd à des sources d’énergie plus propres», a déclaré Bristow.

La société a également déclaré que ses émissions directes de gaz à effet de serre, appelées scope 1, et les émissions indirectes de gaz à effet de serre, ou scope 2, ont chuté de 2,5% par rapport à 2018.

 

Source : Reuters

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire