Partager avec votre communauté

Le cimentier nigérian Dangote Cement vient de lancer un projet visant à planter 5 000 arbres pour restaurer ses sites miniers de Ngomène au Sénégal.

 Dangote Cement lance un projet de plantation de 5 000 arbres sur ses sites miniers dans cette localité située à l’ouest du Sénégal. L’opération vise la restauration des terres dégradées par l’exploitation des carrières destinées à la production du ciment. La multinationale prévoit ainsi de créer une barrière végétale de 1,2 km. L’entreprise a choisi d’y planter des filaos, une espèce d’arbre qui s’adapte à tous types de sols et est tolérante au sel.

Cette opération fait suite à une autre campagne qui a permis la plantation de 1 500 arbres. La restauration des sites miniers de Ngomène s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de la multinationale nigériane. « Nous sommes tous conscients de l’importance des végétaux dans l’équilibre des écosystèmes et dans la protection de l’environnement, mais aussi, dans la lutte contre le changement climatique. L’entretien se fera grâce au recrutement d’agents dans les villages environnants, mais également, à l’arrosage avec la logistique existante », précise Layti Ndiaye, le responsable des mines, de la géologie et du développement durable de Dangote Cement Sénégal.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •