Partager avec votre communauté

Au premier semestre 2020, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), filiale gabonaise du Français Eramet, a réalisé de bonnes performances en dépit du contexte sanitaire peu favorable. La production de manganèse s’est située à 2,8 Mt, soit une hausse de 31% par rapport à la même période 2019, a-t-on appris à l’issue du conseil d’administration de l’entreprise tenu ce 23 septembre 2020 à Moanda.

Dans le même ordre d’idée, le traitement par voie sèche sur le plateau Bangombé a permis « d’augmenter la production de  minerai en plaçant l’entreprise au 1er rang des producteurs mondiaux de manganèse au 2ème trimestre », précise le communiqué de l’entreprise.

D’après l’administration de Comilog, ces résultats ont été enregistrés grâce à la transformation en cours de l’entreprise et à une gestion rigoureuse de la crise sanitaire qui s’est accompagnée de mesures pour préserver la santé de son personnel.

Néanmoins, tout n’a pas été rose  pour Comilog  au cours du 1er semestre 2020. Son chiffre d’affaires est en baisse. Il est estimé à 338,6 milliards de FCFA, en retrait de 5,5 milliards de  FCFA, par rapport au 1er semestre 2019 et cela, malgré la forte hausse de la production.  Cette contre-performance est consécutive à la forte baisse du prix de vente du minerai.

Sandrine Gaingne

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •