Partager avec votre communauté

Kinross Gold a conclu un accord de principe avec le gouvernement de la Mauritanie, qui, selon la société, équilibrera mieux les intérêts des deux parties dans la mine d’or de Tasiast. Selon les termes de l’accord, la Mauritanie fournirait à Kinross un permis d’exploitation de 30 ans pour Tasiast Sud, accordé avec un permis accéléré et la possibilité d’une exploitation minière précoce.

Cela pourrait également voir le retour d’une exonération fiscale sur les droits de carburant et Kinross recevant près de 40 millions de dollars US en remboursements d’impôts en suspens, à payer d’ici 2025.

Kinross, à son tour, effectuerait un paiement de 10 millions de dollars américains au gouvernement après l’achèvement des accords définitifs concernant les questions de carburant et de taxes.

La société paierait également à la Mauritanie 15 millions de dollars supplémentaires pour résoudre les questions litigieuses liées à la demande antérieure du mineur de convertir le permis d’exploration de Tasiast Sud en un permis d’exploitation.

La mine à ciel ouvert de Tasiast, située dans le nord-ouest de la Mauritanie, à environ 300 km au nord de la capitale Nouakchott, a produit 391 097 onces équivalents or en 2019. Ce chiffre était nettement supérieur aux 250 965 onces qu’elle a produites l’année précédente.Kinross est en pleine expansion à Tasiast, qui vise à augmenter le débit de plus de 50%, pour un coût en capital initial de 150 millions de dollars US.

Le projet augmentera progressivement le débit à 24 000 tonnes par jour d’ici le milieu de 2023, contre 12 000 tonnes par jour actuellement. Il prolongera également la durée de vie de la mine de quatre ans, jusqu’en 2033.

Le programme d’exploration de la propriété Tasiast Sud devrait se concentrer sur la mise à niveau des estimations des ressources indiquées existantes de 193 000 onces et des estimations des ressources présumées de 817 000 onces. Cela augmenterait potentiellement l’estimation de la réserve probable de 144 000 onces.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •