Partager avec votre communauté

La nouvelle mine de cuivre du Botswana, Khoemacau, veut  démarrer la production de sa mine à la fin de ce mois de juin  avec des premières ventes attendues au troisième trimestre de l’année, a déclaré mercredi son directeur général.

« Le premier concentré sera produit après l’achèvement des travaux de mise en service et l’introduction du minerai dans l’installation de traitement … qui devrait être achevée vers la fin juin », a déclaré le directeur général Johan Ferreira à Reuters dans une réponse par courrier électronique.

La majeure partie de la production de Khoemacau sera destinée à l’exportation, et prévoit  produire entre 25 000 et 28 000 tonnes de cuivre métal et entre 790 000 et 810 000 onces d’argent  en 2021.

Située dans la ceinture de cuivre du Kalahari, qui s’étend du nord-est du Botswana à l’ouest de la Namibie, est l’une des mines souterraines les plus mécanisées du continent Africain 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •