Partager avec votre communauté

La production d’or du Ghana a chuté de 12% en 2020 à 4,02 millions d’onces, contre 4,57 millions d’onces en 2019, a annoncé vendredi la Chambre des mines du pays .

Cependant le pays conserve sa position de premier producteur d’or d’Afrique malgré l’impact de la pandémie de coronavirus. La production d’or des mines à grande échelle du Ghana a chuté de 4,8% à 2,8 millions d’onces en 2020, tandis que le secteur de l’or à petite échelle a été plus durement touché car la pandémie a perturbé les chaînes d’approvisionnement. La production d’or à petite échelle a chuté de 26 % à 1,18 million d’onces.

Une fermeture de la compagnie  de Ghana Manganese Co a fait chuter la production de manganèse à 2,35 millions de tonnes en 2020, contre 5,38 millions en 2019.

La part du secteur minier dans le PIB du Ghana est tombée à 7,5% au cours de l’année contre 8,6% l’année précédente. On note que , le secteur des mines et carrières est resté la principale source de revenus intérieurs directs, contribuant à 4,17 milliards de cédis ghanéens (724 millions de dollars) grâce à la hausse des prix de l’or qui a fait augmenter les redevances.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •