Partager avec votre communauté

L’armée ghanéenne a lancé une opération à l’échelle nationale pour éliminer les mineurs illégaux de ses plans d’eau, a déclaré mercredi le ministre des Terres de l’Afrique de l’Ouest. Le Ghana est l’un des plus grands producteurs d’or d’Afrique. Mais plus de 35% de l’or du pays est déterré par des mineurs informels et à petite échelle, dont la majorité opère illégalement, selon le ministère des Finances. De plus , la pollution due à l’exploitation minière a contaminé les sources d’eau à travers le pays avec du mercure et des métaux lourds, augmentant les coûts du traitement de l’eau et limitant l’accès à l’eau potable, selon l’agence de distribution d’eau du Ghana.

Comme solution , deux cents soldats ont été déployés mercredi matin dans les lacs, les rivières et les voies navigables des régions du centre et de l’ouest du pays pour « évacuer toutes les personnes et la logistique impliquées dans l’exploitation minière »

« L’exploitation minière devient un danger pour la société lorsque, après avoir extrait l’or, le diamant ou d’autres pierres et minéraux, la terre est dégradée et empoisonnée par des matières toxiques », a déclaré Akufo-Addo dans un discours prononcé au début du mois.

Akufo-Addo a promis pour la première fois de mettre fin à l’exploitation minière illégale en 2017 et a ordonné ce qui est devenu la plus grande action conjointe de la police militaire contre les mineurs illégaux de l’histoire du pays.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •