Partager avec votre communauté

L’Éthiopie a révoqué 27 licences minières inutilisées et envoyé des avertissements à trois entreprises alors que le gouvernement cherche à relancer le développement de ses vastes ressources minérales, un élément clé de ses efforts pour combler un déficit commercial important et générer des devises.

L’annonce porte à 90 le nombre de licences annulées dans ce pays d’Afrique de l’Est, après le retrait de 63 permis en décembre .Il envoie également un message clair aux entreprises détenant des permis dans le pays mais n’allant pas de l’avant. L’exploitation aurifère a connu une croissance record au cours de l’année écoulée, malgré les restrictions apportées par la pandémie mondiale.

Le pays a exporté de l’or d’une valeur de 504,73 millions de dollars au cours des 10 derniers mois, a déclaré à Reuters le ministre des Mines Takele Uma , en hausse par rapport aux exportations d’une valeur de 90,3 millions de dollars au cours de l’exercice jusqu’à fin juin 2020.

Alors que le métal représente plus de 90% des exportations minières de l’Éthiopie, les chiffres officiels diminuent depuis huit ans à la suite de l’expansion du commerce illégal et de la fermeture de grandes usines.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •