Partager avec votre communauté

Le premier projet aurifère industriel du Nigéria est en passe d’entrer en production l’année prochaine, et son succès sera crucial pour stimuler l’exploitation minière du plus grand producteur de pétrole d’Afrique, a déclaré le ministre des Mines du pays.

La nation ouest-africaine possède d’importants gisements inexploités de métaux, notamment du minerai de fer, de l’or, du zinc et du plomb, mais presque toute l’extraction se fait à petite échelle ou manuellement. Le gouvernement souhaite porter la contribution de l’exploitation minière au produit intérieur brut à 3% d’ici 2025, contre moins de 0,1% actuellement.

Thor Explorations Ltd. dépense 98 millions de dollars pour développer le projet, qui aura une production annuelle moyenne de 80 000 onces. La mine Segilola de la société canadienne, dans le sud-ouest, devrait produire de l’or d’ici la fin du premier trimestre de 2021, a déclaré vendredi le ministre des Mines et du Développement de l’acier Olamilekan Adegbite aux journalistes à Abuja, la capitale du Nigéria.

(Par William Clowes)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •