Partager avec votre communauté

Oriole Resources détient désormais une participation majoritaire de 51 % dans Reservoir Minerals Cameroon (RMC), ex-filiale du camerounais BEIG3 et société propriétaire des permis d’exploration Wapouzé et Bibemi. C’est l’annonce faite le 6 avril par la junior minière qui précise que cela intervient à la fin de dépenses d’exploration aurifère estimées à 1,56 million $ sur les deux actifs.

Conformément à un accord conclu en juin 2018 avec BEIG3, Oriole peut en effet gagner 90 % d’intérêts dans RMC en échange d’un investissement de 3,12 millions $ sur quatre ans. L’autre moitié de cette somme devrait être dépensée, apprend-on, à la fin du programme de forage de 3 000 m en cours à Bibemi.

Notons qu’en prenant le contrôle de RMC, la junior a également obtenu 51 % d’intérêts dans trois nouvelles licences (Mana, Dogon et Sanga) accordées à la société en février dernier. A cela s’ajoutent les cinq permis détenus par la filiale locale d’Oriole dans le centre du Cameroun, sur une superficie totale de 3 592 km².

« Avec une participation majoritaire dans un total de dix permis à différents stades d’exploration, […] nous sommes bien placés pour être les premiers à avancer dans cette nouvelle frontière pour l’exploration de l’or », s’est réjoui Tim Livesey (photo), PDG d’oriole.

Source : Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire