Partager avec votre communauté

Au Mali, la compagnie minière Firefinch a produit ses premiers lingots d’or à la mine Morila. Grâce au bon fonctionnement de toutes les installations, notamment l’usine de traitement d’une capacité annuelle de 4,5 millions de tonnes, la compagnie vise une production de 4 000 à 4 100 onces pour novembre. Le coût global devrait quant à lui s’établir entre 1 000 et 1 100 $ l’once. La société compte par ailleurs poursuivre les travaux d’optimisation grâce au flux de trésorerie ainsi généré afin de rendre le site totalement opérationnel.

Firefinch, anciennement Mali Lithium, a été un explorateur d’or actif au Mali, troisième producteur d’or en Afrique, depuis 2011. En novembre 2020, la société a acquis une participation de 80% dans la mine d’or Morila. L’État du Mali possède 20%. Morila est une mine d’or en exploitation et dispose d’une usine de traitement de 4,5 millions de tonnes par an et tous infrastructure requise pour un site minier éloigné. La ressource minérale mesurée, indiquée et inférée à Morila est de 1,49 million d’onces d’or et il existe un potentiel remarquable pour augmenter sensiblement ces ressources. 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •