Partager avec votre communauté

Le gouvernement nigérien va octroyer à la société Comeren quatre nouveaux permis pour la recherche de l’or, du cuivre et des métaux connexes dans les régions de Tillabéri et d’Agadez.

Il s’agit des permis aurifères Tera 1, Dar es salam 1, Goude, situés dans les départements de Tera, Torodi à Tillabéri et du permis Oricha 4 à Tchirozerine (Agadez) pour la recherche du cuivre.

L’exploitant minier s’engage à investir dans les trois ans suivant la signature de ces conventions, un montant de 2,5 millions de dollars US pour chacun des trois premiers permis et un montant de 2,7 millions de dollars US pour le quatrième permis, pour la réalisation des travaux.

Ces investissements devront permettre de générer des recettes fiscales et créer 120 emplois directs et indirects. Autres retombées, la contribution au développement local des communes dans lesquelles cette entreprise conduira ses activités, à hauteur de 80 000 dollars US par an, et la contribution à la formation des agents de l’administration des mines et de la géologie, à hauteur de 40 000 dollars US par an.

 

Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •