Partager avec votre communauté

La production de gaz du Nigéria a enregistré une baisse  de 3% à 3 004,06 milliards de pieds cubes (FBC) en un an.

Selon les statistiques obtenues de la Nigeria National Petroleum Corporation pour la période – de novembre 2019 à novembre 2020 – un total de 3004,06 BCF de gaz a été produit, ce qui représente une production quotidienne moyenne de 7642,69 millions de pieds cubes standard par jour (mmscfd) pendant la période.

La production cumulative des coentreprises (JV), les contrats de partage de production (PSC) et le NPDC ont contribué respectivement pour 67,29%, 19,97% et 12,74% à la production nationale totale de gaz. En comparant la production de l’année précédente pour la période de novembre 2018 à novembre 2019, un total de 3091,24 BCF de gaz a été produit, ce qui représente une production quotidienne moyenne de 7882,27 mmscfj au cours de la période.

Pendant ce temps, le rapport note que la production de gaz en novembre 2020 a également diminué de 3,86% à 222,34BCF par rapport à la production d’octobre 2020; se traduisant par une production quotidienne moyenne de 7 411,52 mmscfd.

Pendant ce temps, cela se traduit par un approvisionnement total de 1 332,82 mmscfj de gaz au marché intérieur et 3 247,44 mmscfj de gaz fourni au marché d’exportation pour le mois. «L’approvisionnement total en gaz pour la période de novembre 2019 à novembre 2020 s’élevait à 2 987,51 BCF, dont 474,77 BCF et 1 361,17 BCF étaient commercialisés pour le marché intérieur et d’exportation respectivement. Le gaz réinjecté, le gaz combustible et le gaz torché ont atteint 1 151,58 BCF.

«Sur les 1 332,82 mmscfj de gaz fournis au marché intérieur en novembre 2020, environ 788,64 mmscfd de gaz représentant 59,17% ont été fournis aux centrales électriques au gaz tandis que le solde de 544,18 mmscfd ou 40,83% a été fourni à d’autres industries. «De même, pour la période de novembre 2019 à novembre 2020, une moyenne de 1 214,27 mmscfj de gaz a été fournie au marché intérieur, soit une moyenne de 711,42 mmscfd ou (58,59%) comme approvisionnement en gaz des centrales électriques et 502,86 mmscfd ou (41,41% ) comme approvisionnement en gaz des industries », ajoute le rapport.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •