Partager avec votre communauté

La société énergétique nigériane Lekoil Ltd doit lever environ 100 millions de dollars avant de pouvoir commencer à forer dans son champ pétrolifère d’Ogo, a déclaré son directeur général à Reuters.

Lekoil a conclu un accord de paiement différé plus tôt cette année pour conserver sa participation dans OML 310, où siège Ogo, après avoir découvert qu’un prêt de 184 millions de dollars qu’il souhaitait utiliser pour l’achat était frauduleux.

Lekan Akinyanmi, le patron de la société, a indiqué qu’environ 1 milliard de dollars seront nécessaires pour développer le projet tout au long de son cycle d’exploitation, mais le montant pour ladite campagne n’a pas été précisé. Il a ajouté que le moyen le plus simple de collecter des fonds pour cette campagne réside dans des pourparlers autour d’investissements directs sur les actifs avec les financements des fournisseurs de produits et de services.

Les ressources récupérables du champ (estimation P 50) sont de 774 millions de barils. Lekoil y contrôle 40 % de parts. Le reste des parts est détenu par Optimum Petroleum qui en est l’opérateur.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •