Partager avec votre communauté

Suite à l’annonce du 18 février, ADM Energy PLC a annoncé qu’il avait accepté conditionnellement d’investir dans le développement du champ pétrolifère de Barracuda dans OML 141, une découverte existante et un actif de production à court terme dans les marais / eaux peu profondes au large du Nigeria. L’investissement se fera par le biais d’une acquisition d’une participation de 51% dans KONH UK Limited, qui détient une participation indirecte dans un accord de partage des risques (RSA) pour le terrain.

Le champ Barracuda se trouve dans OML 141, une zone de licence d’exploitation pétrolière couvrant 1 295 km2 dans les eaux marécageuses / peu profondes du delta du Niger au Nigéria. Quatre puits existants forés en 1967 (trois puits par Tenneco) et 2007 (un puits par CNOOC) ont pénétré dans des sables pétrolifères C3 et D-1B de haute qualité typiques des réservoirs superposés delta top et prodelta dans des contextes listriques faussés communs dans cette zone . Il est prévu de forer un cinquième puits (Barracuda-5) afin de réaliser un test d’écoulement au quatrième trimestre 2021 qui, en cas de succès, sera mis en service.

Sous réserve de l’évaluation des études préalables au forage et de l’accord d’ADM et de DBI, il est prévu que le cinquième puits soit financé par un prêt du partenaire financier existant DBI. Sur la base des données Barracuda existantes et des analogues de terrain, ADM estime qu’il pourrait être possible, qui sera soumis à la production du nouveau CPR, de récupérer jusqu’à 73 millions de barils du réservoir D-1B seul avec plusieurs autres réservoirs potentiels. évalué en outre après la production initiale. De plus, ADM considère qu’il existe une possibilité potentielle d’augmenter davantage la productivité du champ grâce au forage de cinq puits supplémentaires au cours des prochaines années. Tout développement du domaine sera soumis à la réception du CPR, à des travaux d’évaluation technique complémentaires et en cours et à un financement.

Osamede Okhomina, PDG d’ADM Energy plc, a déclaré: «Il s’agit d’une opportunité d’investissement convaincante qui offre à ADM la possibilité d’accéder à une production à court terme à un risque minimal. Le champ Barracuda dans OML 141 correspond à notre stratégie visant à cibler les actifs de production à court terme dans des juridictions pétrolières et gazières éprouvées et établira ADM Energy en tant qu’acteur multi-actifs au Nigeria. Nous apporterons un soutien technique et financier au consortium pour développer l’actif et le mettre en production au second semestre de cette année. Nous avons structuré la transaction pour recevoir un droit de trésorerie accéléré une fois que le champ sera en production, avec l’intention que le coût du premier puits soit pris en charge par notre partenaire financier, Dubai Bridge Investments.

SE Zubair Al Zubair, Président de Dubai Bridge Investments, a déclaré: «Nous avons établi un partenariat avec ADM à la fin de l’année dernière parce que leur stratégie s’alignait sur la nôtre consistant à rechercher des opportunités d’investissement dans le secteur de l’énergie en Afrique. Le champ Barracuda, un actif de production attrayant à court terme avec un potentiel de hausse significatif, est le type d’excellente opportunité que nous avions envisagé lorsque nous avons décidé de collaborer pour la première fois avec ADM. Notre soutien financier prévu, combiné aux contacts étendus d’ADM et à la vaste expérience de la région et de l’industrie pétrolière et gazière, forme un partenariat formidable et nous sommes impatients de bâtir une relation à long terme.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •