Partager avec votre communauté

Wintershall Dea a signé un protocole d’accord avec Sonatrach , visant à renforcer la coopération en Algérie. Le protocole d’accord accepte d’explorer les possibilités de coopération et a une durée de deux ans, actif à compter du 1er juillet 2020. Il fournira un cadre à Wintershall Dea pour identifier et potentiellement accéder à des opportunités commerciales supplémentaires dans le pays, qui est le plus grand producteur de gaz d’Afrique.

La signature s’appuie sur la relation existante entre les deux sociétés. Wintershall Dea est active en Algérie depuis 2002 et détient une participation de 19,5% dans la concession Reggane Nord. Le projet concerne six champs de gaz étendus sur une vaste zone de près de 1 800 kilomètres carrés dans le désert du sud-ouest du Sahara, l’une des régions les plus chaudes de la planète. Il est exploité par Groupement Reggane Nord (GRN), un consortium composé de Wintershall Dea, Sonatrach (40%), Repsol (29,25%) et Edison (11,25%). Suite à un vaste programme de développement, GRN a célébré son premier gaz en 2017.

Dawn Summers, directrice des opérations et membre du conseil d’administration chargée du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, a déclaré: «Wintershall Dea est bien implantée en Algérie grâce à notre participation au projet Reggane Nord. En 2020, nous évaluons une augmentation potentielle des activités dans le pays, et ce protocole d’entente est un pas en avant important.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •