Partager avec votre communauté

Mardi, la juge Oluremi Oguntoyinbo de la Haute Cour fédérale de Lagos, a refusé d’annuler l’injonction faite à 20 banques nigérianes de bloquer l’accès aux comptes bancaires de Shell et de ses filiales dans le pays.

Pour rappel, cette décision avait été prise en janvier par la justice et réexaminée le mois dernier, alors que Shell refusait de trouver un compromis avec le producteur Aiteo Eastern E&P qui l’accuse de manœuvres frauduleuses dans le cadre d’une cession conclue en 2015.

Une accusation qui intervient dans un contexte où Shell a le dos au mur, forcée déjà de dédommager des populations dans le delta du Niger, qui ont souffert de déversements de pétrole dans leurs champs et cours d’eau.

Le tribunal a également convoqué les gestionnaires de trois banques pour avoir prétendument désobéi à l’ordonnance de gel des comptes bancaires de la société. Ils devront comparaitre le 29 mars prochain. En cas de défaut de comparution, ceux-ci devraient faire face à un mandat d’arrêt.

 

 

 

Source : Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •