Partager avec votre communauté

Au terme de la deuxième session du conseil d’administration de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) qui s’est déroulée entre le 19 et le 26 novembre, « sous la formule d’une consultation à domicile de ses membres », l’on a appris que la partie camerounaise est en négociation avec Addax Petroleum Cameroon Limited, filiale locale du Chinois Sinopec.

« En matière de promotion du domaine minier, des négociations ont été engagées avec la société Addax Petroleum Cameroon Limited, en vue de la conclusion d’un contrat de partage de Production (CPP) portant sur le bloc Ngosso, situé dans le bassin Rio Del Rey », indique la SNH. En d’autres termes, il est envisagé la mise en production de ce bloc situé à l’est de la péninsule de Bakassi.

Addax a obtenu le 19 mars 2004 un permis recherche sur le bloc Ngosso, située dans un bassin propice aux hydrocarbures et couvrant une superficie de 474 ​​km2. Ce permis a expiré le 25 janvier 2016.

SA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •