Partager avec votre communauté

La société pétrolière américaine Chevron, a annoncé qu’elle s’apprête à réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux dans le cadre d’une restructuration lancée pour faire face aux difficultés qui découlent de l’apparition de la pandémie du coronavirus. Chevron compte 45 000 employés à travers le monde. Par conséquent, le programme vise la suppression de 4 500 à 6 750 emplois.

« Le but est de répondre aux conditions actuelles du marché, avec un impact variable sur chaque unité commerciale et chaque région. La plupart des réductions auront lieu cette année. C’est une décision difficile et nous ne la prenons pas à la légère », a commenté Veronica Flores-Paniagua, porte-parole de la société.

Chevron est présent en Afrique principalement au Nigéria, au Bénin, en Angola, au Congo et au Togo. Elle s’apprête à faire son entrée en Algérie.

Chevron a été considéré comme le porte-drapeau de la discipline financière dans l’industrie pétrolière et a été parmi les premiers à procéder à d’importantes réductions budgétaires alors que la demande de pétrole chutait. Il y a quelques semaines, la compagnie a réduit ses dépenses d’investissement pour 2020 de 30 %. L’année dernière, elle a abandonné une offre publique d’achat sur Anadarko Petroleum plutôt que de se lancer dans des enchères avec Occidental Petroleum.

Source Agence ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •