Partager avec votre communauté

La justice nigériane a ordonné mercredi l’arrestation du directeur de ExxonMobil Nigeria, la branche de la compagnie pétrolière américaine dans ce pays ouest-africain visée par une enquête sur une présumée fraude entourant un projet pétrolier.

L’agence nigériane anticorruption, la Commission contre les crimes économiques et financiers (EFCC), a affirmé qu’une haute cour de justice avait lancé, à sa demande, un mandat d’arrêt contre Richard Laing, selon un communiqué publié mercredi soir.

La Commission précise qu’elle a demandé à la justice d’émettre ce mandat après un triple refus de M. Laing de se présenter devant ses enquêteurs. L’agence enquête sur un vaste projet pétrolier et gazier opéré par l’une des filiales d’ExxonMobil au Nigeria, et s’intéresse plus précisément à une modification contractuelle d’un montant supérieur à 213 millions de dollars (177 millions euros), présumée frauduleuse, selon le communiqué.

Richard Laing a été nommé en août 2020 président et directeur général de cette major américaine au Nigeria.Contacté jeudi par l’AFP, ExxonMobil n’a pas souhaité réagir.L’enquête ne vise pas personnellement M. Laing, mais « porte sur l’entreprise dont il est le visage », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’EFCC Wilson Uwujaren. 

Le problème est la création frauduleuse d’ordres de modification d’une valeur de plus de 213 millions de dollars.

 

Source : African petroleum | Africa Radio

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •