Partager avec votre communauté

Mardi, le gouvernement équato-guinéen et son partenaire américain, le producteur de gaz Marathon Oil ont attribué à la société britannique de conseils, Gas Strategies, le contrat d’établissement d’un nouveau plan directeur du gaz, qui permettra au pays de devenir un pôle gazier régional. Une démarche clé qui survient après la signature en avril 2019 des accords définitifs en vue de la monétisation du champ Alen, pierre angulaire du projet.

Noble Energy opère le champ Alen qui servira à monétiser des réserves estimées à 600 milliards de pieds cubes de gaz naturel. Le gaz d’Alen sera commercialisé via l’usine de traitement de GPL d’Alba et l’usine de production de gaz naturel liquéfié d’EG LNG, toutes opérées par la société américaine Marathon Oil.

Dans le cadre de ce développement, la localité de Punta Europa sur l’île de Bioko devrait devenir un hub de traitement du gaz pour tous les gisements du golfe de Guinée. Le projet pourrait notamment ouvrir des voies vers la monétisation du gaz offshore au Cameroun et au Nigeria voisins.

À terme, on pourrait aboutir à la construction d’une capacité supplémentaire de liquéfaction à Punta Europa, en dehors de celle d’EG LNG, indique Malabo. La localité abrite également une usine de production de méthanol. Toutes ces installations ont toujours été alimentées par le gisement d’Alba qui est cependant confronté à une baisse de production progressive depuis quelques mois.

Olivier de Souza

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •