Partager avec votre communauté

Le ministre d’État nigérian pour les ressources pétrolières, SE Timipre Sylva, a obtenu l’approbation du président Muhammadu Buhari pour planifier un appel d’offres pour les champs marginaux du pays et pourrait être lancé dans deux semaines.

Les champs marginaux au Nigéria s’appliquent aux découvertes produites par les grandes sociétés pétrolières qui ne sont pas développées, soit en raison de la distance des installations de production actuelles, de faibles réserves ou de quantités potentiellement faibles de production en raison de problèmes de contrôle des flux. Les soumissionnaires auront le choix entre 56 champs situés sur des terrains terrestres, marécageux et en eau peu profonde.

Le ministère du Pétrole à Abuja et Lagos a déclaré que l’ensemble du processus pourrait être conclu en six semaines. «Le prélèvement de données et d’autres éléments peuvent avoir lieu dans ce délai», disent les sources, «et ils peuvent se produire numériquement.»

Le dernier appel d’offres sur le terrain marginal a eu lieu en 2002. Vingt-quatre champs ont été attribués à 32 entreprises en 2003. Le Nigéria prévoit un appel d’offres sur le terrain marginal depuis plus de 10 ans.

 

OIR NOIR AFRICA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •