Partager avec votre communauté

Un haut responsable soudanais a révélé que le Premier ministre Abdallah Hamdok avait discuté mercredi avec le président sud-soudanais Salva Kiir de l’approvisionnement de Khartoum en pétrole brut supplémentaire pour l’essence raffinée au Soudan.En février 2016, les deux pays ont convenu que le Soudan du Sud fournira au Soudan 28 000 barils de pétrole brut par jour pour la production d’électricité et couvrira ses besoins locaux.

Le prix des redevances sur le pétrole brut payées par le Soudan du Sud pour exporter son pétrole en utilisant l’oléoduc et l’infrastructure pétrolière du Soudan.

Le sous-secrétaire du ministère de l’Énergie et des Mines, Hamid Suleiman, a déclaré à que le nouvel accord proposé avait pour objectif d’éviter les crises de carburant répétées que le Soudan a connues récemment tandis que Juba réduira le carburant importé.

Khartoum a demandé à Juba de lui fournir plus de 20 000 barils par jour après la baisse mondiale des prix du pétrole et, en échange, le Soudan fournira de l’essence au Soudan du Sud à la raffinerie d’El-Obeid après avoir raffiné le brut », a déclaré Suleiman.

« Le gouvernement du Soudan du Sud a donné son accord de principe après des entretiens entre le Premier ministre Hamduk et le président Salva Kiir Mayardit, qui a promis de répondre dans les deux prochains jours », a-t-il ajouté.

La production de pétrole du Soudan du Sud a atteint 165 000 barils par jour. La part du gouvernement à Juba est d’environ 70 000 barils, tandis que le reste est réparti entre ses partenaires étrangers.

La production de pétrole du Soudan est actuellement de 63 000 barils par jour, selon le responsable.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •