Partager avec votre communauté

Une coalition de 36 groupes militants au Nigéria se faisant appeler l’émancipation continue du delta du Niger (MEND) a mené des attaques contre des installations pétrolières et gazières dans l’État de Bayelsa ces dernières semaines et a promis de continuer les «attaques destructrices» à moins que leurs demandes ne soient satisfaites.

La démilitarisation du delta du Niger et la délocalisation des sociétés pétrolières opérant dans la région font partie des principales demandes que le MEND a réclamées.

MEND  a déclaré qu’il y aurait des attaques dans les prochains jours. «Nous sommes prêts à mettre à exécution nos menaces à la lettre sans aucune crainte, car nous avons la capacité de réduire en ruines les installations pétrolières et gazières du delta du Niger si nos demandes ne sont pas satisfaites. Dans les prochains jours, il y aura une série d’attaques simultanées contre les principales installations pétrolières et gazières du delta du Niger car elles sont bien préparées à pousser le pion de l’autre côté du plateau sans crainte ni harcèlement de la part des agences de sécurité et du gouvernement fédéral. « 

Les militants ont également averti que les ressortissants étrangers travaillant dans le pays devraient partir. «Nous voulons avertir tous les ressortissants étrangers que c’est le moment de quitter la région du delta du Niger, car les attaques qui seront totales dans les prochains jours ne les épargneront pas. Toutes les ambassades étrangères devraient de toute urgence évacuer leurs citoyens. »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •