Partager avec votre communauté

Au Nigéria, les sociétés engagées dans l’exploitation du champ pétrolifère d’Aje, au large de Lagos, envisagent de stocker le brut produit sur place dans un contexte de chute des prix et d’effondrement de la demande. Yinka Folawiyo Petroleum Company Limited, l’opérateur du site a déclaré que des négociations sont en cours pour stocker la production sur le navire flottant de production, de stockage et de déchargement, qui a une capacité de stockage allant jusqu’à 700 000 barils.

Des pourparlers avec les fournisseurs de services afin de tenter de réaliser des réductions de coûts significatives au niveau opérationnel sont aussi en cours.

« Cela permettra à la société et aux autres parties prenantes du partenariat Aje, de tirer profit de la courbe à terme où les prix du pétrole brut devraient se redresser au cours des troisième et quatrième trimestres 2020 », a commenté Yinka Folawiyo.

Le premier baril de pétrole a été extrait du champ d’Aje en mai 2016, 20 ans après sa découverte, faisant de Lagos un État producteur. La production est de 40 000 barils par jour.

Source : Agence Ecofin

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •