Partager avec votre communauté

Le marché mondial du pétrole est en passe d’atteindre ses limites en matière de capacité de stockage dans les trois prochaines semaines, a révélé une nouvelle étude de la Banque Goldman Sachs, qui ajoute que cela nécessitera l’arrêt de près de 20 % de la production mondiale.

En fait, une fois qu’il n’y aura plus de place pour stocker le pétrole, il faudra probablement 4 à 8 semaines pour que les marchés s’accommodent de cette situation.

Ce rééquilibrage annoncé de l’offre et de la demande est une bonne nouvelle pour le secteur qui a connu ses plus mauvaises statistiques au cours des deux derniers mois. Mais cela va certainement créer une volatilité importante des prix avec de nouveaux creux à la baisse jusqu’à ce que l’offre soit finalement égale à la demande, a souligné Jeff Crie, directeur de recherche sur les matières premières chez Goldman Sachs.

L’institution financière pense que les prix ne se redresseront probablement que lentement jusqu’à la mi-2021 et que selon ce scénario, le marché pourrait ainsi rester déficitaire de l’offre jusqu’en juin.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •