Partager avec votre communauté

TransGlobe Energy Corp. a annoncé que son programme de forage 2021 comprend 12 puits en Égypte. La nouvelle intervient alors que la société a publié son budget d’investissement et ses prévisions de production pour 2021, qui s’élèvent à 27,2 millions de dollars (avant G&A capitalisés), répartis entre ses opérations en Égypte et au Canada. L’Égypte recevra 16,6 millions de dollars et le Canada 10,6 millions de dollars.

Comme annoncé début décembre 2020, la société a conclu un accord avec la société égyptienne générale du pétrole (EGPC) pour fusionner ses trois concessions existantes du désert oriental avec une durée principale de 15 ans et améliorer l’économie de la société. La ratification de la concession est prévue au deuxième trimestre 2021 et la date d’entrée en vigueur du 1er février 2020 pour l’amélioration des conditions de la concession soutient une augmentation des investissements parallèlement à la ratification.

Le programme de 16,6 millions de dollars en Égypte est entièrement consacré au développement. L’objectif principal du plan Égypte 2021 est d’accélérer l’exploitation de la superficie de la société dans le désert oriental dans le but d’augmenter la production de pétrole, tout en évaluant et en augmentant la production du réservoir inférieur plus prospectif de Bahariya sur le bail de développement de South Ghazalat dans le désert occidental.

Le programme de développement 2021 se concentre principalement sur le désert oriental et comprend: neuf puits de développement à West Bakr (trois en H et six en K), un puits d’évaluation Red Bed dans le pool NW Gharib 3X, deux puits de développement ciblant Arta Nukhul réservoir à West Gharib, deux recompletions à West Bakr, deux recompletions à West Gharib, trois conversions en injecteurs d’eau à West Gharib et des projets de développement / maintenance dans le désert oriental (West Bakr, NW Gharib et West Gharib). Un réachèvement du puits SGZ-6X vers le réservoir inférieur plus prospectif de Bahariya est également prévu.

La production égyptienne devrait se situer en moyenne entre 9,7 et 10,5 Mbopj pour l’année et un taux de sortie de 10,4 à 10,7 Mbopj.

Randy Neely, chef de la direction de TransGlobe, a déclaré: «Avec l’approbation de l’accord de fusion de nos concessions du désert oriental derrière nous et les récentes améliorations des prix des produits de base, la société va rapidement de l’avant pour redémarrer les investissements en Égypte et au Canada pour soutenir notre plans de croissance dans les deux pays. En Égypte, l’accent sera principalement mis sur la croissance de la production dans le désert oriental pendant que nous travaillons à faire mûrir notre portefeuille de ressources contingentes et à redémarrer notre évaluation de la superficie de South Ghazalat. Au Canada, l’accent sera mis sur le développement de l’Harmattan du Sud dans le but précis de réduire l’incertitude dans les propriétés foncières du nord. Notre budget 2021 souligne la confiance que nous avons dans le potentiel du portefeuille TransGlobe et ouvre la voie à la reprise des distributions de dividendes en 2022. »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •