Partager avec votre communauté

Qatar Petroleum a conclu un accord de ferme avec Sonangol , la compagnie pétrolière nationale d’Angola, et Total pour acquérir une participation de 30% dans le bloc 48, situé dans les eaux ultra-profondes au large de l’Angola.

Le bloc, avec une opportunité de forage prête, couvre une superficie d’environ 3600 kilomètres carrés et devrait être foré dans le cadre d’un programme de forage 2020/2021.

Commentant l’accord, Son Excellence M. Saad Sherida Al-Kaabi, Ministre d’État aux affaires énergétiques, Président et PDG de Qatar Petroleum, a déclaré: «Poursuivant notre voyage pour construire un portefeuille d’exploration de classe mondiale, en sécurisant les intérêts dans des blocs d’exploration prometteurs dans diverses zones géographiques, nous sommes heureux de faire partie de cette opportunité passionnante en eaux ultra-profondes en Angola, un des principaux pays producteurs de pétrole et de gaz.

Son Excellence le Ministre Al-Kaabi a ajouté: «C’est notre première opportunité en Angola avec Sonangol et notre partenaire de longue date, Total, un opérateur expérimenté avec une présence significative dans le pays. Nous remercions les autorités angolaises et nos partenaires de ce bloc pour leur soutien. Nous attendons avec impatience un partenariat de longue date et fructueux. »

L’accord d’affermage est soumis aux approbations habituelles du gouvernement angolais. Dès réception de ces approbations, les intérêts respectifs des parties dans le bloc 48 seront les suivants: Total (40% – Opérateur), Sonangol (30%) et Qatar Petroleum (30%).

Le bloc 48 est situé dans les eaux ultra-profondes au large du bassin du Bas-Congo, à environ 400 km au nord-ouest de Luanda et à 200 km à l’ouest des installations terrestres de Soyo. La profondeur moyenne de l’eau dans le bloc est d’environ 2 500 mètres.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •