Partager avec votre communauté

Shell a annoncé mardi qu’il allait céder ses activités dites ‘amont’ dans le désert occidental d’Egypte à des filiales de Cheiron Petroleum et Cairn Energy pour un montant de 646 million de dollars.

A cette somme pourraient s’ajouter des paiements susceptibles de représenter quelque 280 millions de dollars d’ici à 2024, en fonction de l’évolution des cours pétroliers et de l’avancement des projets, précise le groupe dans un communiqué.

Cheiron et Cairn achètent des participations dans 13 concessions onshore et la participation de 50% de Shell dans Badr El-Din Petroleum Co. (Bapetco). L’opération devrait être conclue au second semestre. Il aura une date d’entrée en vigueur le 1er janvier 2020.

«L’accord apportera de la valeur à Shell et à l’Égypte. Cela permettra à Shell de se concentrer sur son exploration offshore et sa chaîne de valeur intégrée en Égypte, y compris sept nouveaux blocs dans le delta du Nil, la Méditerranée occidentale et la mer Rouge. Il aidera l’Égypte à maximiser le potentiel de ses actifs onshore grâce à de nouveaux investissements, contribuant ainsi à sécuriser l’énergie et les revenus pour les années à venir. »

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •