Partager avec votre communauté

TGS a annoncé le redémarrage du projet de carottage géochimique au large du Nigeria. L’initiative fait partie d’un programme de ciblage des anomalies axé sur l’analyse précédemment réalisée des données multifaisceaux et rétrodiffusées. Cette enquête est menée en collaboration avec le partenaire nigérian de la coentreprise TGS-PetroData.

L’étape de carottage a commencé le 15 octobre et son achèvement est prévu pour fin novembre. Cela coïncide avec une période passionnante pour l’industrie au Nigéria, avec des progrès significatifs sur le projet de loi tant attendu sur l’industrie pétrolière. Le projet couvre une superficie d’environ 82 000 km2 au large du Nigéria et incorporera 17 mesures de flux de chaleur du fond marin et 253 carottes de fond marin dont l’emplacement est basé sur des anomalies multifaisceaux et de rétrodiffusion. 

Ces données sont complétées par les données sismiques 2D NGRE19 de TGS retraitées l’année dernière pour tirer parti des techniques modernes d’imagerie sismique. Une fois le carottage terminé, la géochimie est entreprise dans un laboratoire de classe mondiale avec des résultats préliminaires disponibles quotidiennement et des rapports finaux prêts pour l’examen de l’industrie au premier trimestre 2021.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •