Partager avec votre communauté

MODEC a annoncé que sa filiale MODEC SENEGAL SASU a signé un contrat avec Woodside Energy1 pour l’exploitation et la maintenance d’un navire flottant de stockage et de déchargement de production (FPSO) pour le projet de phase 1 de développement du champ Sangomar dans les blocs pétroliers Sangomar Offshore et Sangomar Offshore Deep. , situé au large du Sénégal.

Le FPSO sera déployé sur le terrain de Sangomar situé à environ 100 kilomètres au sud de Dakar, au Sénégal. Le développement du champ de Sangomar devrait être le premier développement pétrolier offshore du Sénégal.

Le FPSO sera capable de traiter 100 000 barils de pétrole brut par jour, 130 millions de pieds cubes standards de gaz par jour, 145 000 barils d’injection d’eau par jour et aura une capacité de stockage minimale de 1 300 000 barils de pétrole brut.

«Nous sommes ravis et fiers que Woodside nous ait attribué le contrat d’exploitation et de maintenance du mémorable premier FPSO pour les eaux sénégalaises suite à un autre contrat majeur pour la fourniture de ce FPSO», a commenté Yuji Kozai, président-directeur général du MODEC. «En Afrique de l’Ouest, nous avons accumulé près de 30 ans d’expérience opérationnelle avec trois (3) FPSO en identifiant et en impliquant des professionnels et des travailleurs locaux. Nous sommes heureux de faire partie de l’équipe qui contribuera à l’avancement de l’industrie énergétique locale avec ce projet opérationnel à long terme au Sénégal également.

Ces dernières années, de nombreux champs pétrolifères offshore ont été découverts en Afrique de l’Ouest, et le MODEC considère cela comme l’une de ses régions principales les plus importantes. MODEC exploite actuellement trois (3) FPSO au Ghana et en Côte d’Ivoire et a fourni sept (7) autres installations de production flottantes telles que FPSO, FSO et Tension Leg Platform (TLP) qui ont été installées en Angola, au Cameroun, Guinée équatoriale, Gabon et Nigéria.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •