Partager avec votre communauté

La grande compagnie pétrolière française Total a sélectionné un navire de forage appartenant à Maersk Drilling pour forer à ce que le propriétaire de la plate-forme déclarera être une profondeur record de l’eau dans la campagne Angola-Namibie. 

Maersk Drilling a déclaré mardi avoir obtenu des contrats pour un projet de forage d’exploration à trois puits par Total E&P Angola Block 32, Block 48 et Total E et P Namibia BV pour le navire de forage de 7e génération Maersk Voyager.

Le Maersk Voyager sera employé au large de l’Angola et de la Namibie pour une campagne qui comprend la profondeur d’eau la plus profonde jamais forée au large, a déclaré le propriétaire de l’appareil.

Le projet comprend deux puits au large de l’Angola dans les blocs 32 et 48, plus un puits au large de la Namibie. La campagne devrait démarrer en janvier 2020, avec une durée estimée à 240 jours.

La valeur totale des contrats fermes est d’environ 46,3 M $, incluant les frais de mobilisation. Les contrats comprennent deux options supplémentaires pour un puits.

Maersk a déclaré que le puits du bloc 48 d’Angola serait foré à une nouvelle profondeur d’eau record de 3 628 m. Selon l’entrepreneur de forage, le record du monde actuel est de 3400 m, établi par le navire de forage sœur de Maersk Voyager, Maersk Venturer, lors du forage du puits Raya-1 pour Total offshore Uruguay en 2016.

Morten Kelstrup , COO de Maersk Drilling, a déclaré: « Nous sommes ravis de repousser les limites existantes en collaboration avec Total, en nous appuyant sur notre expérience mutuelle des projets passionnants d’exploration en eau profonde sur lesquels nous avons collaboré au fil des ans. »

Maersk Voyager est un navire de forage ultra-profond de haute spécification qui a été livré en 2014. Il a récemment effectué son enquête périodique spéciale prévue à Walvis Bay, en Namibie, après avoir terminé des campagnes au Ghana et en Guinée équatoriale en 2019.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •