Partager avec votre communauté

Alors que le monde vit sa plus grande menace écologique causée par le réchauffement climatique, les décideurs publics et les industriels cherchent le candidat idéal pour la transition énergétique. Au Mali, l’homme d’affaires Aliou Diallo mise sur l’hydrogène naturel, une ressource encore méconnue mais qui semble très prometteuse.

En 2010, Aliou Diallo a fondé une société baptisée Hydroma Inc., qui effectue de nombreux forages dans la région.Après près de dix ans d’activités, cette entreprise a pu identifier au moins vingt-cinq puits positifs. Depuis 2012, elle en exploite un, près du village de Bourakébougou, grâce à une unité pilote. L’électricité verte produite est distribuée gratuitement aux habitants.

L’ingénieuse et innovante aventure énergétique dont jouissent les habitants de Bourakébougou depuis 2012, va bientôt faire le bonheur d’autres personnes à travers le Mali et même du continent africain. Dans ce petit village situé à environ 60 kilomètres au nord-ouest de Bamako la capitale, des sources d’hydrogène naturel sont exploitées pour la production de l’électricité. Cette énergie est ensuite distribuée gratuitement aux populations riveraines par la société malienne Hydroma Inc.

Aliou Boubacar Diallo le promoteur d’Hydroma Inc est convaincu d’avoir flairé une bonne affaire. « L’exploitation future de l’hydrogène naturel du Mali ouvre la voie à une Afrique en pointe dans les technologies de demain », s’enthousiasme-t-il.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire