Partager avec votre communauté

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a présidé l’ouverture de la réunion des ministres sectoriels sur les projets de directives relatives à l’efficacité énergétique, le 22 novembre 2019 à Ouagadougou

Organisée par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la rencontre vise à adopter des projets de texte relatifs à l’étiquetage énergétique des appareils électroménagers et au code d’efficacité énergétiques dans les bâtiments.

Face à la demande globale de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, la mise en œuvre d’initiatives de maîtrise de la consommation d’énergie apparaît comme une nécessité absolue. Le Burkina Faso s’inscrit en droite ligne de cette vision à travers des réformes engagées ces dernières années et surtout la création d’une direction et d’une agence de l’efficacité énergétique.

L’efficacité énergétique est d’ailleurs le thème central autour duquel se sont réunis les experts en énergie de l’UEMOA à Ouagadougou, du 19 au 22 novembre 2019. Durant 3 jours, des acteurs de l’énergie, du bâtiment, de l’économie et des finances de l’espace se sont penchés sur le processus d’élaboration de deux projets de directives.

Il s’agit pour l’un, du projet de mise en place d’un système d’étiquetage énergétique permettant aux usagers de reconnaître facilement les lampes électriques et appareils électroménagers les plus économes en énergie. L’autre projet porte sur l’intégration des exigences minimales d’efficacité énergétique dans les normes de construction des Etats membres de l’UEMOA.

Cette réunion de l’espace est très importante car : « sa mise en application contribuera à la réduction de la demande électrique grâce à l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments neufs des secteurs résidentiel, institutionnel et commercial », a laissé entendre Madame Fily Bouaré SISSOKO, commissaire chargée du département du développement de l’entreprise, des mines, de l’énergie et de l’économie numérique.

Prenant la parole, le Ministre de l’Énergie du Burkina Faso, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a affirmé qu’au niveau du Burkina, le Gouvernement a alloué des moyens à son Département pour faire de ce secteur, un des leviers du développement économique et social du pays.

« C’est pourquoi je me réjouis de cette rencontre régionale qui s’inscrit en droite ligne avec la Politique Énergétique Commune de l’Union et de l’Initiative Régionale pour l’Énergie Durable (IRED). Dont l’un des axes stratégiques porte sur la mise en place d’un plan régional de maîtrise de la consommation d’énergie électrique » a-t-il souligné.

Aussi, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO dit être est persuadé que le communiqué final qui sera adopté à l’issue des travaux de la réunion, va permettre la réduction de la pollution environnementale et l’amélioration des performances énergétiques des ménages et des entreprises dans l’espace l’UEMOA.

DCPM /ME

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •