Partager avec votre communauté

Les sociétés pétrolières Eni et BP ont conclu un protocole d’accord non contraignant pour combiner leurs portefeuilles dans l’amont y compris tous leurs intérêts dans le pétrole, le gaz et le GNL, en Angola. Les entreprises estiment que combiner leurs efforts dans une nouvelle coentreprise leur apporterait des opportunités significatives pour stimuler conjointement les développements et les opérations futurs en Angola, a expliqué Eni dans un communiqué mercredi.

La nouvelle société serait soutenue par Eni et BP, bénéficiant des compétences et du personnel de chacun, et devrait être autofinancée. Un plan d’affaires pour la société serait approuvé par Eni et BP pour lui permettre de saisir les futures opportunités d’exploration, de développement et éventuellement de croissance du portefeuille, à la fois en Angola et au niveau régional.

Eni et BP ont informé le gouvernement angolais de leur intention et toute transaction finale sera soumise aux approbations gouvernementales, réglementaires et partenaires pertinentes. Les entreprises ont nommé des conseillers qui aideront les entreprises à lever des fonds pour la nouvelle coentreprise. En Angola, Eni est l’opérateur du bloc 15/06, et des blocs d’exploration Cabinda Nord, Cabinda Centro, 1/14 et bientôt 28 et est également l’opérateur du New Gas Consortium (NGC).

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •