Partager avec votre communauté

La banque Sanabel, filiale de la Bank of Khartoum, a lancé la première émission de sukuk verts du Soudan. Ces obligations conformes à la loi islamique permettront de  financer les énergies renouvelables à usage commercial pour des industries telles que l’agriculture et l’exploitation minière.

Le fonds d’investissement, lancé en partenariat avec Nahda Company for Sustainable Development et la Arab-African Company, sera scindé en sukuk d’une valeur de 500 livres soudanaises chacun.

Quelque 500 millions de dollars ont été investis dans l’énergie solaire au Soudan pour une production annuelle de 500 mégawattheures, selon Saurest Investment, l’une des nombreuses sociétés actives dans le secteur. Selon les données de la Banque mondiale, environ 53,8 % de la population soudanaise n’a pas accès à l’électricité

Le sukuk désigne dans le droit musulman un certificat d’investissement conforme à la charia. Il est en quelque sorte l’équivalent, dans le domaine de la finance islamique, des obligations de la finance classique.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire