Partager avec votre communauté

L’Égypte cherche à renforcer ses échanges d’électricité avec ses voisins dans le cadre de son projet de devenir un centre énergétique régional. Le ministre égyptien de l’électricité et des énergies renouvelables, Mohammed Shaker, a déclaré que les projets de liaison électrique ont un rôle important à jouer dans l’amélioration de la sécurité énergétique ainsi que dans l’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables à moyen et à long termes.

L’Égypte prévoit d’exporter de l’électricité vers l’Irak dans le cadre d’une stratégie visant à se transformer en centre régional d’échange d’énergie via sa liaison électrique avec la Jordanie. Les deux pays sont reliés depuis 1999 par une ligne électrique d’une capacité de 400 MW.

l’Égypte devra d’abord augmenter la capacité de la ligne électrique qui la relie à la Jordanie. D’une puissance de 400 kV, ce câble sous-marin de 13 km traverse le golfe d’Aqaba, avec une capacité d’échange de 550 MW. L’augmentation de la puissance de la ligne devrait permettre de transférer une partie de l’électricité du réseau électrique jordanien vers celui de son voisin irakien.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •