Partager avec votre communauté

Pour soutenir la poursuite des performances fructueuses du complexe minier de Kamoa, Ivanhoe Mines Energy DRC, une société sœur de Kamoa Copper, a annoncé la signature d’un protocole d’accord pour établir un partenariat public-privé (PPP) avec la République démocratique du Congo.Kamoa Copper est détenue conjointement par Ivanhoe Mines (39,6%), Zijin Mining Group (39,6%), Crystal River Global Limited (0,8%) et le gouvernement de la RDC (20%).

La société nationale d’électricité (RDC), La Société nationale d’électricité (SNEL), fournira une énergie hydraulique fiable, propre et renouvelable à la mine de Kamoa.

Les coprésidents d’Ivanhoe Mines, Robert Friedland et Yufeng Miles Sun, expliquent que le PPP d’Ivanhoe Mines Energy RDC avec SNEL vise à travailler ensemble pour renforcer la capacité du réseau en énergie renouvelable grâce à la modernisation d’une turbine de la centrale hydroélectrique Inga II existante, dans le sud-ouest. de la RDC, sur le fleuve Congo – le fleuve le plus profond du monde et le deuxième plus long d’Afrique après le Nil.

La centrale hydroélectrique d’Inga II fonctionne depuis environ 40 ans, quatre des huit turbines ayant été rénovées. La turbine 5 est l’une des quatre autres en attente d’une mise à niveau et devrait produire 162 MW d’énergie hydroélectrique renouvelable, fournissant au complexe minier Kamoa Copper et à la fonderie planifiée associée une électricité durable pour de futures expansions.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •