Partager avec votre communauté

Firefinch, cotée sur ASX, a rapporté jeudi qu’environ 100000 t de minerai de la fosse Morila 5 avaient déjà été transportées par l’entrepreneur EGTF vers les stocks au fil de l’eau, complétant les 530000 t de minerai extrait mécaniquement du parc à résidus miniers, et déjà stocké.

Le minerai stocké serait utilisé pour mettre en service le circuit de broyage de l’usine récemment rénové, qui débutera plus tard ce mois-ci.

«C’est très excitant de démarrer avec notre première exploitation minière à ciel ouvert à Morila. L’emplacement de la fosse 5 juste à côté de notre usine de traitement en exploitation, combiné aux résultats de forage récents qui ont amélioré l’économie, en a fait une opportunité convaincante d’accélérer la première production avant de commencer l’exploitation de nos autres gisements satellites », a déclaré le Dr Michael Anderson de Firefinch. .

«Surtout, tous les travaux ont été entrepris en toute sécurité, et il est très agréable d’avoir engagé avec l’entrepreneur malien EGTF, pour reprendre l’exploitation minière à Morila Pit 5. Ayant pris ces premières mesures, nous restons bien sûr très concentrés. sur le gros lot: remettre en service le super pit de Morila. »

Plus tôt ce mois-ci, Firefinch a confirmé le plan de durée de vie de l’exploitation de Morila, qui devrait produire à un taux moyen de 160000 oz / an jusqu’en 2030, grâce à l’extraction et au traitement de 37,5 millions de tonnes à 1,33 g / t. d’or pour 1,45 million d’onces d’or récupéré.

La mine fonctionnera à un coût décaissé C1 de 962 $ / oz et un coût de maintien tout compris de 1 124 $ / oz.

 

Source : MINING

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •